Les frais d'agence poussent de nombreux particuliers à se passer des agences immobilières pour leur projet: trop élevés, pas justifiés… Pourtant, les frais d'agence correspondant simplement à la rémunération qu'un agent immobilier perçoit pour son travail et l'ensemble des actions effectuées pour vendre un bien. Découvrez ce que les frais d'agence englobent et comment ils sont calculés!

 

Comment sont-ils calculés?

Les frais d’agences sont librement fixés par les professionnels immobiliers. Ils dépendent du type de service fourni par l’agent, mais également du prix du bien. Un barème est généralement établi, et il est dégressif en fonction du prix.  Celui-ci est en général compris entre 3 et 10% du prix.

 

Les frais d’agence : pour quels services ?

La vente d’un bien est un processus plus complexe qu’il n’y parait. Si vous pouvez tout à fait décider de vendre votre bien vous-même, sachez que faire appel à un agent immobilier vous évitera surement de nombreux tracas et déconvenues. Certes, cela représente un coût mais finalement, vous vous y retrouverez !

Les honoraires d’agences englobent l’ensemble des actions suivantes :

La préparation de la mise en vente : l’estimation du bien, la rédaction de l’annonce et la prise d’images, la réalisation d’une visite virtuelle ou d’une vidéo…

La mise en avant du bien : l’agent immobilier va donner une visibilité à votre bien dans sa vitrine, sur son site internet, sur les sites spécialisés, les portails d’annonces, les réseaux sociaux etc… Il faut savoir que pour pouvoir publier les biens sur les portails immobiliers, les agences s’acquittent de frais très importants. Mais c’est nécessaire aujourd’hui car beaucoup de recherches s’effectuent sur ce type de sites.

La recherche et la gestion des candidats à l’achat : organiser les visites, rédiger les comptes-rendus de celles-ci pour faire le point avec le vendeur, vérifier la solvabilité des candidats, etc… Ces actions sont très chronophages et nécessitent une organisation qui ne s’improvise pas.

La conclusion de la vente : l’agent immobilier vous accompagne jusque chez le notaire, en réunissant tous les documents nécessaires, en rédigeant le compromis de vente, et en veillant à ce que toutes les formalités juridiques soient respectées (délai de rétractation etc).

 

Enfin, tout au long de ce processus bien souvent source de stress pour le vendeur, l’agent immobilier prodigue ses conseils et veille à ce qui ne soit oublié : les diagnostics obligatoires pour la mise en vente, le financement etc… Une aide précieuse lorsqu’on est novice en la matière ou que l’on souhaite s’assurer une tranquillité d’esprit.

 

A charge du vendeur ou de l’acquéreur ?

 On dit communément que les frais d’agence sont à la charge du vendeur. Mais on peut parfois lire sur des annonces que les frais sont à la charge de l’acquéreur.  Les deux cas de figure sont en effet possibles. Quelles différences ?

 En fait, il n’y a pas de règle comme cela peut être le cas avec les frais de notaire, dont l’acquéreur s’acquitte systématiquement.  Pour les frais d’agence, tout dépend de ce qui est conclus entre le vendeur et l’agent immobilier lors de la signature du mandat de vente. Le vendeur a 2 choix :

 Prendre les frais d’agence à sa charge : dans ce cas, le vendeur va « répercuter » les frais sur le prix final du bien.

Mettre les frais d’agence à la charge de l’acquéreur. Ce cas de figure implique que l’agent immobilier indique, dans l’annonce, le montant de sa commission : la loi l’impose.

Dans les faits donc, c’est toujours l’acquéreur qui « paie » les frais d’agence, car le prix final du bien sera le même.

 

Les frais d’agence à charge acquéreur permettent de réduire les frais de notaire

 

La différence entre les deux cas de figure réside dans les frais de notaire, ou frais de mutation. Ces derniers sont en effet moins élevés lorsque l’acquéreur s’acquitte des frais d’agence.

 Cela est dû au calcul des frais de notaire. Ces derniers s’élèvent en général à 7 ou 8% du prix final du bien :

Dans le cas où les frais d’agence sont à charge vendeur, les 7 ou 8% s’appliqueront sur un prix final qui englobera le prix du bien plus les frais d’agence.

Si les frais d’agence sont à charge acquéreur, les frais de notaire seront réduits car ils seront calculés sur la valeur réelle du bien.

 

Conclusion, si le fait d’afficher « frais d’agence à charge d’acquéreur » sur l’annonce peut sembler dissuasif, ce dernier y gagnera dans le calcul des frais de notaire.

 

Nos conseils :

Pour votre projet immobilier, faire appel à un professionnel vous permettra de vous éviter bien des soucis. Le saviez-vous, 76% des personnes qui ont décidé de se passer d’un agent immobilier ont rencontré des problèmes et plus d’un sur 2 ferait différemment s’il fallait recommencer* !

Lors de votre recherche d'agence, n'hésitez pas à demander un plan d'action détaillé de ce qu'elle peut mettre en place pour vendre votre bien, et à vous rapprocher d'une agence qui propose de la visite virtuelle, de la vidéo ou toute autre prestation complémentaire  !

Lorsque vous confiez votre bien à la vente à une agence membre Interkab, vous bénéficiez d'une visibilité décuplée puisque l'agence fait la promotion de votre bien auprès des autres agences, qui peuvent de leur côté présenter de nombreux acquéreurs supplémentaires!

 

Nous espérons que cet article vous permet d'y voir un peu plus clair dans le calcul des frais d'agence! À bientôt 


Partagez l’article